Pensées en Vrac

est ce que je pourrais partager avec vous mes journées, mes joies, mes peines, mes inquiètude... Mes Pensées ?

Ma photo
Nom :
Lieu : Rabat, Morocco

Je suis révoleté, il y'a quelques mois g déclaré une révolution sur tout ce qui représentait Ma vie...g déclaré une révolution Là où on me considère tel un être sans inteligance tout le tps besoin d'un tuteur...où les gens avait tout les droit de me programmer ma vie... je vis dans un monde différent du votre, là où le seul droit que g est celui de survivre... les interdictions me suivent partout (à la maison, au boulot, avec mes amis... et même mes pensées)... G Dis Stop.. Mnt je commence une nouvelle phase de ma vie... je commence à apprendre à vivre..et même mes fautes d'orthographe ne pouront pas me stoper...

4/27/2005

La revanche de l'armée des 12 singes !

(il vaut mieux que je vous raconte l'hitoire dés le début)
Là ou je travaille (une petite villa avec un jardin) ou il y'a un arbre de Mzah (et enfin aprés des années et des années de recherche g trouver le nom en français ... LE BIBACIER ou le néflier en japonnais ... Eureka...) alors, depuis le début du printemps les fruit sont devenue mûre et visible au passant de l'autre coté de la cloture..
Alors, je ne vous raconte pas, combien de fois j'ouvre la porte pour dire non au petit enfants (pas si petit que ça (leur age entre 6 et 18 ans quand même et il viennent en groupe homogène.. par exemple les 6-8 ou les 10-13 ou les 15 -18), mais parfois y'en a marre de dire non et entendre la sonnerie 20 fois par jour .. c épuisant et énérvant.. mais g tjs garder mon calme et je leur répond gentiment que c interdit de toucher à l'arbre et qu'ils avait pas le droit d'entrer dans le jardin..
Aujourd'hui, alors qu'un groupe de petit et entrée sans permission au jardin, certain même en grimpé sur l'arbre et en cassé des bronches, le coursier les a trouver et leur à donner une bonne leçon.. je ne c pas mais je les ai vu tous courir partout en hurlant (mais g pas aimer qu'il les frappe quand même.. ce n'est qu'un arbre et ce ne sont que des fruit qui vont pourir si on les mange pas.. ).. et aprés plus de dérangement...
la matinée passe et l'aprés midi aussi sans insident..
viens l'heur de sortie.. g du un peu m'attarder car j'avais des truc a faire, et mes collégues ne m'on pas attendu.. je part seule alors...
Je marchais doucement, en écoutant de la bonne zik sur mon petit lecteur MP3, rien de plus beau que de finir une bonne journée de travail.. je pensé à ce que je vais écrir sur le blogg..
et puis.. g senti quelque chose d'anormalement anormale :) .. je léve les yeux et qu'est ce que je trouve... les petits enfants que le coursier à chassé se matin et frappé quelques uns..
G réaliser tout de suite que je suis dans la Tuuuuuuuuuut (yé pas le droit de dire des gros mots quand même).. que la situation matbghihach l3douk... g penser tout d'abord a passer comme si rien n'été.. mais je voyais déja dans leur yeux qu'ils m'avais apperçu depuis un bon moment et qu'ils on déja un bon plan
Un adulte n'a pas le droit de frapper un enfant (yak ?.. c ça.. et ne rigoler pas car g 24 ans et je suis adulte quand même ;) )... mais que va faire la loi pour moi si 12 petite tête m'agresse..
g penser que s'ils me faisait quelque chose je vais bien me défondre et les frapper (et tant pis si je culpabilise pour le restant de ma vie.. c de l'auto défence quand même)
et g continuer ma route (mon coeur batté, j'avais pas seulement peur mais g t effréyé car je ne savais pas ce qu'ils allé faire)...
je les ai dépassé... de quelque metre... puis g entendu.. " A LATAKE" (en français à l'attaque) et huaaaaa... g entendu courir dériere mois l'armée des 12 singe muni de tout sorte d'objet capable de servire comme projectil (je ne vous raconte pas.. mais malgrés leur jeune age ils sont trés bien entréné à viser le sac à dos, se dernier ou il n'ya vais pas mon ordi portable hamdoulilah car ça aurai été un vrai cauchemard.. vous allez savoir pourquoi)
alors si vous entender et senter l'attaque des 12 singes croyais vous que vous allez les combattre digenement ou vous allez leur dire quelques mot pour leur dir (hchouma alikoum, ça ne ce fait pas, et moi je ne vous ai rien fait.. blablabli blabla bla...)... OH NON.. vous allez faire comme moi..
courire... je courais mais j'avais un fou rire énorme car je me rappelé du spéctacle de Jamel débouze ou il dit à sont ami de courire :)
g couru comme une folle... g réussi à éviter la plus part des petite projéctile.. malgrés leur petite taille mais ça fi mal kou méme :)....
j'avais peur mais g rigolé... je ne c pas combien ça à duré.. mais y'avais un bon jeune homme avec une petite moto(17 ans je crois) qui leur à dit de me laisser tranquille mais quand il a vu que ça marchais pas et que l'armée et bel et bien décidée de prendre sa revanche il c garé devant moi et m'a dit de monter..
il m'a racompagné jusqu'a l'arrêt du bus (il y'a tjs de jeune gens galant et trés sympat dans cette ville ... alalalala.. ça fait plaisir.. g été sauvé).. je l'ai remercié et g pris mon bus
Hier c t le sourire qui ne m'a pas quitté... mnt c le fou rire.. je me revois encore entrain de courir comme une folle et c 12 petit entrain de me lancer tout ce qui leur passe par la main.. c t vraiment fou... et je me demande tjs pourquoi ça me fait autant rire...
Aujourd'hui, g fait face à un de mes pire cauchemard.. je redouté ça a chaque fois que je passé devant bcp de "petit jeunes enfants" du quartier ou je travail.. mais mnt c fait.. et il y'a plus de peur que de mal.. en plus bcp plus de fou rire que de peur :)
la dernière fois ou ça m'est arrivé un truc de ce genre (faire face à un de mes pire cauchemard, et pas à une armée ) c à l'époque ou je vivais en Tunisie... j'avais 9 ans.. et ma soeur m'accopagner souvant à l'école.. nous passant chaque jour devant une grande villa ou il y'avais une grosse poncarte (attention chien méchant) rien que d'entendre son aboiement il me térrifier .. un jour (le seule jour peut etre) g du rentrer seule à la maison (c grave que ce genre de chose arrive que lorsque vous êtes seul et vous n'avez pas prévu de l'être.. comme dans les film d'horreur).. je passe devant la villa (bien sure sur l'autre trotoire) et devinez sur qui je tombe.. nez à nez avec l'énorme monste (you'r face to face with the men who solde the world.. hors sujet mais ça m'a passé par la tête)... un gros chiens avec une énorme chaine brisée au cou.. que fera un enfant devant une tel situation.. bien sure g couru.. et jusqu'a aujourd'hui je voudrai me rappeler de ce qui c passé aprés.. j'arrive plus à m'en souvenir.. mon souvenir fini par le son de la chaine qui trainé par taire et le soufle du chien que j'entendai.. on m'a dit aprés que mon père et venu me cherché.. et m'a trouver à entrain de courir dans tout les sens ..
Et mnt .. g tjs peur des gros chiens.. j'arrive plus à respirer.. la phobie des gros chiens méchant :)
maintenant ça serai la phobie c une autre que g
mais je vous jure..
j'espère que j'amais vous n'aurai à faire face
à la revanche de l'armée des 12 singes
Alah ysmahlina men drari sghar
:)
bisous
et bonne nuit