Pensées en Vrac

est ce que je pourrais partager avec vous mes journées, mes joies, mes peines, mes inquiètude... Mes Pensées ?

Ma photo
Nom :
Lieu : Rabat, Morocco

Je suis révoleté, il y'a quelques mois g déclaré une révolution sur tout ce qui représentait Ma vie...g déclaré une révolution Là où on me considère tel un être sans inteligance tout le tps besoin d'un tuteur...où les gens avait tout les droit de me programmer ma vie... je vis dans un monde différent du votre, là où le seul droit que g est celui de survivre... les interdictions me suivent partout (à la maison, au boulot, avec mes amis... et même mes pensées)... G Dis Stop.. Mnt je commence une nouvelle phase de ma vie... je commence à apprendre à vivre..et même mes fautes d'orthographe ne pouront pas me stoper...

4/12/2005

Mawazine 2005

La 4e édition du festival Mawazine-rythmes du monde aura lieu du 18 au 25 mai à Rabat. Y prendront part des artistes venus du Cap Vert, du Mali, de Tunisie, du Liban, du Niger, du Brésil, d'Indonésie, de Guadeloupe, de Belgique, d'Allemagne, d'Espagne et de France en plus d'artisttes marocains.

Ce sont les "Danses de Cour des palais" d'Indonésie qui ouvriront le bal de cette 4ème rencontre. Doté d'un budget de 8,5 millions de dh, Mawazine 2005 se veut l'écho des rythmes venus de plusieurs régions du monde (Afrique, Amérique Latine, Asie, Caraïbes, Europe et Moyen Orient), permettant à son public de découvrir des musiques et des spectacles qui illustrent des créations et des traditions exceptionnelles, a affirmé M. Abdeljalil Lahjoumri, président du festival.Cette découverte de formes culturelles inattendues sera ponctuée par des concerts d'artistes de renommée internationale, comme Oscar d'Léon, le grand maître de la salsa, Dona Inah, la révélation de la samba du Brésil, la béninoise Angélique Kidjo et la jeune Capverdienne Lura.De même, ce festival, a-t-il indiqué, a pour but la confirmation de la ville de Rabat sur la carte culturelle sur les plans national et international et la transformation de la ville en un centre touristique. Et d'ajouter que Rabat, en tant qu'hôte, accueillera dignement ces représentants de différents cultures sur ses espaces, désormais, très connus comme les Oudayas, Chellah, Dar Lamrini, Jardins d'Essai, Grande scène et le Théâtre Mohammed V.Raffinement culturel M. Lahjoumri a, par ailleurs, déploré l'absence du spectacle "Son et lumière" qui relate les moments historiques de la ville de Rabat mêlant images, couleurs, mouvements et musique et qui a marqué la clôture de la précédente édition, et ce, a-t-il expliqué, "en raison du manque de moyens financiers".Pour sa part, M. Chérif Khazandar, directeur artistique du festival, a confirmé que la qualité des manifestations repose aussi bien sur le choix d'artistes de renommée internationale que sur l'extrême variété des expressions artistiques. Selon lui, qu'elles soient vielles de plusieurs siècles et témoins du raffinement culturel des palais de l'Extrême-Orient ou qu'elles puisent leur force dans les expressions populaires, les manifestations qui composent cette édition ne devraient pas manquer d'apporter au public une connaissance de cultures qu'il a rarement l'occasion de voir.Les peuls Wadaabe du Niger, les marionnettes Bambara du Mali et celles à fils de Birmanie, les géants portés de Wallonie qui sortent rarement de leur pays, viendront comme tous les artistes de Mawâzine se produire pour la première fois au Maroc.Des concerts de percussions de l'Inde, de Guadeloupe et d'Allemagne, des chanteurs et musiciens de Mongolie de Tunisie, du Liban et de France, devront également animer les soirées printanières de la capitale du Royaume. La participation marocaine constituera sans doute un des moments fort de Mawâzine 2005 avec notamment une grande création de l'artiste Abdelwahhab Doukkali, qui marquera entre autres la contribution marocaine qui sera représentée par d'autres talents nationaux à savoir Ihsan R'miki, Hadra Chefchaouen, Abdellatif Bayati et Salah Cherki.Autre particularité du festival, la rencontre préparatoire du forum des intellectuels prévu en septembre prochain en Jordanie et qui connaîtra la participation d'une pléiade d'intellectuels marocains et étrangers.

Article copié du site web Menara