Pensées en Vrac

est ce que je pourrais partager avec vous mes journées, mes joies, mes peines, mes inquiètude... Mes Pensées ?

Ma photo
Nom :
Lieu : Rabat, Morocco

Je suis révoleté, il y'a quelques mois g déclaré une révolution sur tout ce qui représentait Ma vie...g déclaré une révolution Là où on me considère tel un être sans inteligance tout le tps besoin d'un tuteur...où les gens avait tout les droit de me programmer ma vie... je vis dans un monde différent du votre, là où le seul droit que g est celui de survivre... les interdictions me suivent partout (à la maison, au boulot, avec mes amis... et même mes pensées)... G Dis Stop.. Mnt je commence une nouvelle phase de ma vie... je commence à apprendre à vivre..et même mes fautes d'orthographe ne pouront pas me stoper...

4/28/2005

Voleur d'Histoires

Par une douce nuit étoilé du printemps,
La brise soufflait doucement le long des rues désertes de la petite ville…
Je marchais, lentement …
Ah ce qu’il fait beau, j’aime bien les douces nuit du printemps…
J’ai oublier de me présenter… je suis… mais bon peut importe qui je suis.. ni à quoi je ressemble… vous pouvez m’appelez par le nom que vous voulez, et me donner l’âge que vous voulez, peu m’importe.. je suis qu’un homme.. un personnage.. un figurant dans l’histoire qu’on vous raconte..

Mais je vous dirai ce que je fais là, dans cette rue, et à cette heure tardive de la nuit…

Au faite, je suis comme n’importe qui d’entre vous, un individu qui travail, pays ses impôt, suit son bon chemin comme les milliers d’autre personnes et passe sa journée fondu dans la foule et aspiré par les événement de ce qui représente le quotidien…

Et je me sent vivent la nuit, quand chacun de vous rentre chez lui.. et ferme la porte sur tout les secrets de sa maisons.. je sors, je sillonne les rues, je regarde, j’observe et j’écoute tout ce qui pourrait se passer… et vous ne pouvez pas imaginer ce qui se passe derrière les rideaux des belles fenêtre de chaque maison…

Traitez moi de malade, d’indiscret, d’espion… ce que vous voulez… mais posez vous la question … pourquoi je fait ça ?

C que… au faite… Hmm.. voilà.. je voudrais écrire l’histoire de ma ville.. la vrai histoire, non celle qu’on trouve partout.. non.. Mais la vérité.. le revers de la médaille… et c pour ça que chaque nuit.. je part à la recherche des vérités caché derrière les portes closes..

Vous pensez toujours que je suis un malade…

Alors attendez, écoutez moi,

Avez-vous quelque instant à m’accorder ? je vous raconterai l’une des hisoitre…

Vous voulez bien ?

Alors, regardez… vous voyez cette maisons.. oui celle en briques.. regardez la fenêtre allumée.. vous voyez le vieille homme qui regard…

Oui vous avez raison, il parait très fatigué, et malade…

Vous voulez connaître son histoire ?

Cet homme, après la mort de sa femme (il y’a de cela très longtemps) avait obligé ses 4 enfants à quitter l’école pour devenir des apprentis dans son usine de bougies.. cette usine été connu par la qualité, la beauté et la rareté des bougies qu’elle produit.. l’homme, et pour motiver ses enfants, leur avais promis qu’après 10 ans d’apprentissage, il prendrant la direction de l’usine et elle sera la leur…

Le temps passa, et les enfants travaillez dure, ils été si contents de savoir que leur avenir et assuré, chose qui n’était pas donnée à tout les jeunes de la ville…
Le Père leur demandait de faire toujours de leur mieux.. il n’était jamais satisfait..
L’usine grandissait et le travail aussi.. et les enfant téméraire et sérieux .. été déterminé de bien passé les années d’apprentissage.. pour être digne de la direction de l’usine…

Un jour, le père leur demanda de se réunir, il leur annonça qu’il allait se marier avec une jeune femme.. je ne vous parlerais pas d’elle, et je vais peut être bien vous décevoir en vous disant qu’elle n’a pas jouer le rôle de la Cruella.. la belle mère au rôle standard.. pas du tout.. car les enfants été déjà devenu des jeunes hommes (mais je vous dit que son mariage été le commencement d’une série d’autre événement, l’homme à commencer à changer, à devenir plus arrogant, et se comportait bizarrement) la seule chose qu’on puisse reprocher à cette femme.. c le faite qu’elle n’a pas intervenu.. ou peut être qu’elle n’a pas su le faire …

Je vous disais que l’homme avez changé, il sortait plus souvent, il commence à avoir beaucoup trop d’amis, il engage des personnes pour diriger ses affaire et s’adonne lui à des nouvelles passions, les sorties, les jeux…

Les années passes si vite, et les jeunes hommes terminent leur apprentissage, il décidèrent qu’il était temps de demander à leur père d’honorer sa promesse …

- Avec une tel froideur, le père leur avait dit que leur place été déjà prises, g donné la direction à des personnes en qui g confiance…
- Mais nous sommes vos propres enfants, et se sont nous qui sont les plus digne de votre confiance.. père…
- Je ne ferai pas confiance en des personnes qui veulent me remplacer, vous voulez prendre ma place m’enterrer vivant.. je vous ai promis.. oui c vrai. Mais vos place sont déjà prises en ce moment… vous devez attendre encore quelque années.. et je vous promets après que ça va s’arranger…
- Nous avons passé toute notre jeunesse à apprendre, alors que les autres s’amusaient, nous avons travaillé dure parce qu’on croyais que notre place et sûre dans l’usine de notre père, et voilà que d’autre personnes on ne sais de quelle façon on pris les places que nous mérions…
- Le sujet et clos, soit vous patientez encore quelques années.. soit vous partez chercher ailleurs.. vous avez le choix..

Les jeunes hommes trop déçu .. commencent à élever la voix, à dire que c’est injuste, mais le père avait oubliait qu’il s’agisse de ses propres enfants, qui on tellement fait pour lui, et que grâce à eux, l’usine marche très bien, il les chassa de la maison et leur interdit d’y mettre le pied..

Après cet incident, les 4 jeunes hommes venez devant cette maison et essayaient de dire au père que ce qu’il faisait été injuste, et par la même fenêtre ou il se trouve mnt, le père appelé la police.. cette dernière embarquait les jeunes gens comme s’il s’agissait de vulgaires criminelle et trop souvent sans le moindre grain d’humanité..

Cette scène se répéta souvent, très souvent, jusqu’au jour ou les jeunes hommes en décidé d’aller faire leur vielle ailleurs, car avec leur savoir et leur expérience, ils ont été capables de bien se débrouiller..

Et le temps passa et nous avons tous entendu parler des 4 usines de bougies dans différents ville, qui avait chacune son style, et aussi son sucées..

Oui ils ont pu refaire leur vie, loin de l’arrogance de leur père et la frustration de ses promesse jamais tenus…
Ce père qui à perdu bcp d’argent aux jeux, et a perdu avec tout les faux amis qui l’entourait, sa santé ne lui permettait plus de diriger travailler, et l’usine à fermé ses portes…

Sa femme le quitta peut de temps après, elle ne pouvez plus supporter ses crises d’humeur…
Et il est resté seul, malade et trop faible…

Il n’avait pour revenu que les sommes d’argents que ses 4 enfants lui envoyait..

Tu m’as demandé tout à l’heur se qu’il regardait..

Et bien il a toujours l’espoir qu’un de ses enfants reviens le voir…
Et ça fait si longtemps qu’il attend…

Oui je c triste histoire parmi beaucoup d’autres…

Alors vous êtes convaincu, si vous passez devant cette maison, avez-vous pu soupçonner la moindre choses…

Non ne me demander pas comment je fait, et ne me dites pas de publier les histoires que g rassemblé, je ne suis après tout qu’un hors la lois.. et le jour on m’autorisera o parler librement, des revers des médaille, ma ville sera très célèbre par le grand nombre d’histoire…

Non nos chemin son différent..

Bonne nuit… et couvrez vous bien.. car la brise printanière et souvent glaciale...

1 Comments:

Blogger rayhane najib said...

salam
juste pour te dire que je te lis avec plaisir

4/28/2005 10:41:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home